Yann Barthès chute ou la bêtise sans limite des gens

Cela fait maintenant une semaine que les Jeux Olympiques de Vancouver ont commencé. Seule réelle occasion de regarder du hockey-sur-glace pour ceux qui ne connaissent, je vous le conseille. Il y a deux jours avait lieu l’épreuve féminine de descente. Ce jour-là, Marion Rolland, skieuse française s’élance. La durée de sa descente n’aura été que de quatre secondes à cause d’une faute de quart qu’elle n’a pas réussi à rattraper. Comme le disait fort bien les commentateurs de la chaîne publique, cela peut arriver. Il est évidemment dommage que cela arrive le jour d’une telle compétition. Quand on voit la chute, on comprend rapidement qu’il n’y a qu’un pas vers la moquerie. Ce pas a d’ailleurs été franchi par bien des journalistes, amateur de phrases et de moqueries grand public. Le net comme à son habitude via les réseaux sociaux s’est littéralement lâché. Certains vont même jusqu’à lui conseiller de commencer à s’entraîner pour les jeux paralympiques.

Comme toujours la bêtise de l’Homme n’a pas de limite. On pourrait en rire sauf que Marion Rolland s’est blessée, rupture d’un des ligaments du genou, lequel avait déjà opéré pour une blessure du même type il y a deux ans. Comment peut-on rire d’un sportif qui consacre des années à se préparer dans l’optique d’aller aux jeux ?

Partager et découvrir : Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Wikio FR
  • Facebook
  • MySpace
  • TwitThis
  1. Il faut reconnaitre que Yann Barthes à un humour en dents de scie. En l’occurrence, j’ignorais que cette skieuse s’était effectivement blessée (peut-être l’ignorait-il aussi). Mais effectivement, blessée ou non, la moquerie est simplement stupide.

    Maintenant, j’ai eu une seconde lecture assez différente de ta vidéo. La chute de la skieuse (montrée sous toute les coutures) ne semble objectivement pas très rude : faible vitesse, faible pente, chute de coté jambes parallèles. Pour ma part, j’ai fait de nombreuses chutes de ce genre. Une rupture des ligaments pour une telle chute peut avoir deux explications. Soit elle est véritablement mal tombée (mais d’après les vidéos, ça ne semble pas être le cas). Soit, c’est la conséquence du surentrainement des sportifs de haut niveau : leurs corps sont tellement sollicités que le moindre écarts n’est plus supporté. C’est peut-être le plus triste…

  2. Il est assez difficile de croire qu’il l’ignore dans la mesure où il y a un très gros décalage horaire entre nos deux pays. L’incident a eu lieu en soirée, ce qui veut dire que l’émission du jour de canal était déjà passée.

    La chronique a donc eu lieu le lendemain, moment où on savait si on s’y intéressait un peu que Marion était blessée. De plus dès le direct les commentateurs ont pris toute la mesure de l’évènement. Ils ont bien vite compris que quelque chose n’allait pas, vu que Marion ne s’est pas relevée seule…

    Il faut voir que lors du départ, les tendons des jambes sont très sollicités. La faute de quart commise a sans doute sollicité le tendon trop violemment.

Leave a Comment


NOTE - You can use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>