Un week end de hockey

Il y a des weekend pendant lesquels on ne voit pas le temps défiler. Le weekend dernier n’aura été que hockey, hockey et hockey. En plus de l’habituel match du weekend, nous étions, deux coéquipiers et moi-même inscrits à une journée dans le but de passer le certificat d’arbitrage niveau A et B ce dimanche. J’ai donc passé une partie de ma journée de samedi à me procurer l’équipement nécessaire pour arbitrer (demi visière de casque, jogging noir…).

Saint-Ouen vs Asnières

Pour une fois mon match avait lieu le samedi. Prévu à l’origine le dimanche soir, reprogrammé deux jours avant le samedi soir, nous nous sommes retrouvés à 11 (10 joueurs) alors que l’équipe de Saint-Ouen était composée de 16 joueurs gardien compris. Évidemment cela n’aide pas à gagner car à 10 contre 15, tu joues une fois sur deux quand chaque joueur de l’autre équipe joue une fois sur trois. Nous avons donc perdu au final 10 à 5.

Stage d’arbitrage

Pour tout sport, il faut des arbitres. C’est ainsi que la fédération organise chaque année des stages d’arbitrage permettant à ceux qui le souhaitent de passer des certificats d’arbitrage. Il existe bien sur différents niveaux. Celui d’hier permettait de passer le niveau A et B, les deux niveaux basique pour arbitrer les petites. La journée se divise en quatre parties.

Cours théoriques

Pendant deux heures sont dispensés des cours théoriques afin de repasser sur les règles de bases du hockey sur glace.

Les règles de bases sont montrées, expliquées du point de vue de l’arbitre, des arbitres. Il peut y avoir entre un et quatre arbitres sur la glace. Le nombre d’arbitre influe directement sur les procédures, les placements, les règles restant évidemment les mêmes. On repasse ainsi sur les règles et procédure de hors-jeu, d’engagements, de dégagements interdits, de changement, de fautes… Mine de rien, on en apprend toujours. On peut ainsi voir que certains us et coutumes n’ont en fait aucun fondement.

Par exemple, une grosse majorité de joueurs a tendance à croire que les deux lignes bleues (large de 30cm) appartiennent aux deux zones de défenses alors que cela dépend de la position du palet. Si le palet est en zone neutre, les deux lignes bleus appartiennent à la zone neutre. S’il est en zone de défense, les lignes bleus appartiennent à la zone de défense.

Plan de patinoire

Plan de patinoire

Les instructeurs étaient bien évidemment des arbitres, qui plus est de très haut niveau, un arbitre international français, un arbitre de ligue Magnus (première division en France), et un ancien arbitre de Magnus qui aujourd’hui arbitre la D2.

Aptitudes physiques

Après un déjeuner rapide, on enchaîne sur les tests d’aptitudes physiques. Être arbitre, c’est être un sportif.

Le hockey est le sport collectif le plus rapide du monde, il faut donc avoir un arbitrage de qualité, capable de suivre les actions quelle qu’en soit la vitesse. Les tests sont les mêmes pour quasiment tous les niveaux de certificat, seul les seuils de temps changent. Nous avons eu le droit à trois tests.

  • 40 mètres en ligne droite en avant
  • 40 mètres en ligne droite en marche arrière. Les arbitres pour avoir une vision complète du jeu doivent parfaitement maitriser la marche arrière car c’est la plupart du temps en marche arrière qu’ils se déplacent pendant le jeu.
  • un slalom entre 5 plots avec le schéma suivant: aller en avant, retour en arrière, aller en avant, retour en arrière

Je ne connais pas le temps que j’ai fais sur le troisième test mais les deux premiers étaient de 6’10, et 8’04.

Aptitudes théoriques

Tout arbitre se doit de connaître le règlement. Pour cette raison, chaque passage de certificat est accompagné de tests théoriques. Pour nous il s’agissait d’une série de 17 questions telles que par exemple.

  • Le gardien de but peut-il être capitaine ?
  • Combien de temps dure un temps mort ?
  • La palette de la crosse d’un joueur, alors qu’il dégage le palet, heurte involontairement le visage d’un joueur, le blessant à la lèvre. L’arbitre siffle la faute, quelle est la pénalité infligée ?
Approfondissement théorique

Pour ceux qui le souhaitaient, la journée s’est prolongée par une séance de questions dans le but d’approfondir des notions, mais aussi par des propositions de quizz de la part de l’organisateur concernant des points importants de l’arbitrage.

Nous avons donc pu parler de gestion de match, de feuilles de match, de substitutions de pénalités, de rapports en cas d’exclusion… N’étant qu’une petite quinzaine, cela a permis de travailler dans de très très bonnes conditions.

Partager et découvrir : Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Wikio FR
  • Facebook
  • MySpace
  • TwitThis
  1. il y a une certif ou un truc comme ça à l’issue du stage ?

  2. « Celui d’hier permettait de passer le niveau A et B, les deux niveaux basique pour arbitrer les petites. »

    Oui il y a une certification possible pour les niveaux A et B. Nous n’avons pas encore les résultats

  3. C’est ce que j’allais dire, car du coup, tu ne donnais pas les résultats… Verdict quand ça ?!

  4. On devrait savoir cela dans la semaine normalement. En ce qui concerne les temps c’est bon, par contre je n’ai pas trop d’idée pour ce qui est du test.

    On ne sait pas trop où il place la barre…

Leave a Comment


NOTE - You can use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>