Saint-francis’s Bay

(Après-midi du jeudi 13/07/2006)
Nous arrivons à Georges en traversant les nuages retenus par la montagne, la route est difficile et cela va s’aggraver. Le soleil diminue à l’Ouest, la luminosité descend et je conduis, la conduite devient presque dangereuse puisque des gens traversent en plein milieu de l’autoroute et une personne noir habillée en noir, ce n’est pas simple à voir de loin. Nous passons par Knysna pour enfin arriver à l’auberge de Plettenberg’s Bay. La côte fait penser à la côte d’Amérique du Nord (du Main ou du Massachusset).

(Journée du vendredi 14/07/2006)
Il pleut, nous voulions passer à Tsitsikama, nous ne ferons que traverser, à cause de la pluie nous nous sommes dirigés vers Jeffrey’s Bay (ce qui nous permet de rattraper notre retard). Nous nous sommes arrêtés en route pour observer le saut à l’élastique le plus long du monde (216m de dénivelé). Malgré la pluie, une femme tente le saute et nous regardons, c’est vraiment haut et la chute est longue. Le prix peut en rebuter plus d’un en gros 800 rand (80€).
Nous arrivons à Saint francis’s Bay à la maison qu’on nous prête. Le quartier est hallucinant, on se croirait en miami en plus petit, des petites rivières viennent entourrer les maisons ce qui permet aux habitants de sortir en mer tout simplement. La maison est superbe mais pas entretenue ce qui est dommage. Le soir nous goutons à l’équivalent du baileys fait à base de brandy, cela se boit comme du petit lait.

(Journée du samedi 15/07/2006)
Nous allons louer des planches et tester les vagues de Saint-francis qui se révèlent pourries, elles font mordre le sable, gaëlle s’en rappelle bien je pense. Nous partons pour J-Bay où se déroule une compétition de surf (avec Kelly Slater), la ville est une ville de surf, une rue principale avec les magasins de surf classiques, et une rue à côté les factory shops où le prix est divisé par 2 ou 3. On peut y admirer ce que les surfers appellent la vague parfaite. Je conseille vivement le restaurant juste à côté du magasin quicksilver, on y mange très bien pour un prix identique à un fast-food. L’après-midi, nous admirons les jeunes surfers (13 ans ce jour-là). L’après-midi le programme sera plage, freezebee, détente en gros. L’eau commence est moins froide qu’au Cap, mais c’est quand même pas encore çà. Le soir une soirée est organisé par Malibu, on peut y entendre plusieurs groupes qui font mal aux oreilles d’ailleurs. C’est moi qui conduit ce soir car je n’ai pas bu, on rentre tard, trop tard et en plus on a failli se prendre des biches, autant dire que j’étais content ce soir-là.

(Journée du dimanche 16/07/2006)
Certains ayant payé leurs planches de surfs jusqu’à 11h se lèvent pour aller surfer.

Partager et découvrir : Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Wikio FR
  • Facebook
  • MySpace
  • TwitThis

Leave a Comment


NOTE - You can use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>