Enfin de l’eau chaude

Dans nos pays développés, il est des choses que nous considérons comme acquises et dont on ne saisit pas toujours l’impact, et ce jusqu’au jour où cet élément devient indisponibles temporairement.

Sans aller jusqu’au cas que nous avons tous connu un certain soir de décembre 99, je vous parlerai dans ce post d’un exemple plus récent qui m’est arrivé. Le vendredi 24 octobre, la semaine s’achève, je rentre donc chez moi tranquillement après avoir pris un pot avec des collègues. Il fait bien entendu nuit vu l’heure. La porte d’entrée ouverte, l’interrupteur « du salon » ne fonctionne pas. En réalité aucun ne fonctionnait. N’ayant pas de lampe torche chez moi, ce à quoi il va falloir remédier, je cherche désespérément mon briquet à la lumière de mon portable pour allumer des bougies histoire de voir quelque chose. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais c’est souvent quand on cherche un petit objet qu’on a du mal à le trouver.

Revenons à mes moutons, avec des bougies, je peux donc m’approcher du tableau électrique et constater que les disjoncteurs différentiels sont sur off. Dans un premier temps j’essaie de les relancer car il arrive qu’ils sautent en cas de petites surcharges temporaires, malheureusement pas cette fois-ci. Je m’en vais donc, après un coup de téléphone rapide pour en discuter avec mon père, essayer d’isoler ce qui ne fonctionne pas. Je rebranche donc un par un les fusibles pour voir ce qui fait disjoncter. Et en effet un fusible fait sauter le tableau électrique.

Mais qu’est-ce qui est branché derrière ce fusible ? Après de bonnes minutes de test, j’en arrive à me dire que rien de ce qui fonctionnait ce matin en partant ne fonctionne pas ce soir, enfin rien parmi les éléments testables. La lumière, le chauffage, les prises électriques, le frigo, les fours… tout fonctionne. Nous avons tous chez nous dans nos appartements, enfin quasiment tous ^_^, un élément dont nous ne contrôlons pas le fonctionnement. Il s’agit généralement du ballon d’eau chaude.

Malheureusement il s’agit bien du ballon d’eau chaude, mais le seul moyen de le savoir est d’attendre pour voir si l’eau chaude s’épuise. Ce fût le cas pour moi. Autant vous dire que je n’avais plus d’eau chaude jusqu’à hier et ce depuis mardi de la semaine dernière, les douches ont donc été plus que courtes et surtout très froides.

Un technicien est donc venu hier chez moi pour changer la résistance chauffante, le thermostat ainsi que pour faire un détartrage. Je peux vous dire qu’il est pas venu pour rien. C’était impressionnant de voir tout le calcaire qui peut s’accumuler au fur et à mesure, augmentant la consommation électrique au passage et allant même jusqu’à rendre impossible l’utilisation du ballon. Le technicien a en gros enlevé une demi bassine de calcaire, il y en avait partout dans la salle de bain.

PS : vu le prix de l’intervention je suis bien content d’être locataire ^_^

Partager et découvrir : Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Wikio FR
  • Facebook
  • MySpace
  • TwitThis
  1. Ah ! J’ai connu ça : un mois et demi à Madagascar… Et là-bas, l’eau chaude, il ne faut pas y compter.

    Bon d’accord, elle n’était pas glaciale non plus, mais elle était loin de la température de l’eau que l’on peut imaginer dans les pubs pour Tahiti Douche…

    Quoi qu’il en soit, il est clair que dans nos pays, on tient pour une évidence de base des choses qui ne sont absolument pas accessible ailleurs…

  2. Ah c’était ça l’odeur :p

  3. lol

    je te signale que la fois où on s’est vu, c’était dimanche soit deux jours après le problème, et ce avant que je n’ai plus d’eau chaude ^_^

    J’avais donc pris une douche

    Et pan ^^

Leave a Comment


NOTE - You can use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>