Category Archives: Jeux

Zelda fête ses 25 ans

Pour les personnes de ma génération, les jeux vidéos nous ont bercé pendant notre enfance. Certains bien plus que d’autres sont devenus mythiques, à tel point que la simple évocation nous replonge dans les dizaines, centaines d’heures de jeu que nous avons passé sur ces jeux. Zelda fait partie de ces jeux inoubliables auquel j’ai joué petit sur « Super Nes ». Il me serait impossible de compter le nombre d’heures passés à y jouer, cela ferait sans doute peur…

Cette année, Zelda fête ses 25 ans. Je vous propose une petite vidéo, un making of. C’est juste impressionnant.

Et pour le plaisir, voici une petite vidéo qui ne pourra que vous rappelez des souvenirs. Elle est bien longue, mais cela permet d’avoir pas mal de lieux et de musiques du jeu…

Serpent grandeur nature

Et non je ne vais pas vous parler de reptiles. Le serpent est un jeu mondialement connu. Le principe est simple, un serpent doit se balader verticalement ou horizontalement dans une zone afin de manger des petits carrés et ainsi grandir. Pour un carré mangé, le serpent s’allonge d’une case. Le joueur perd si le serpent touche un des bords de la zone ou s’il se mord la queue.

Voici donc une petite vidéo de ce jeu appliqué à un immeuble, chaque appartement allumant ou éteignant les lumières de son appartement.

Star Wars : The old Republic

Pour ceux qui ne l’aurait pas deviné, je suis un grand fan de Star Wars, films, bouquins, jeux… Voici donc aujourd’hui une vidéo du très attendu « Star Wars : The old Republic », MMO qui ne devrait pas sortir avant l’année prochaine. Il est fou de voir à quel point la 3D progresse chaque année.


Magic 2010 : La liste complète

Pas mal de changements cette année dans le monde de Magic. Cela fait dix ans que les règles dans leur globalité n’avaient pas changé. Le bloc 2010 amène ces changements, mais également 249 cartes. En plus des habituelles cartes réédités cette édition nous amène de toutes nouvelles cartes.

Magic 2010

Magic 2010

Retrouvez toutes ces cartes sur Magiccorporation.com.

Alara Reborn : toutes les cartes enfin connues

Alors que les previews ont lieu ce weekend un peu partout en France, la liste des cartes de la nouvelle édition Alara Reborn est connue depuis quelques jours.

Alara Reborn

Alara Reborn

Découvrez la liste complète des cartes en cliquant ici.

Il est à noter dans cette édition

  • Aucune carte n’est incolore.
  • Toutes les cartes sont multicolors.
  • Aucun terrain n’est édité
  • Deux novueaux anges pour Lyr

Le poker

Tout le monde aujourd’hui connait ce jeu de nom. Il faut dire qu’il est arrivé tel une vague en déferlant sur de nombreux pays. Et pourtant ce jeu n’est pas récent. Avec l’avènement de la TNT, certaines chaînes en ont profité pour proposer des émissions (majoritairement tard le soir). Il existe de nombreuses variantes…
Voici donc un article pour vous en expliquer celle à laquelle je joue.

Pour jouer au poker, vous n’avez pas besoin de grand chose, en voici la liste :

  • Un jeu de carte classique
  • Une malette de jetons
  • Une table ^^
  • Des joueurs (entre 2 et 8 ou 9, plus cela devient compliqué)

Début de partie

La première chose à faire est de déterminer le positionnement de chaque joueur. En effet la position est un élément très important au poker. En général, on distribue une carte à chaque joueur et l’ordre des cartes détermine le positionnement des joueurs. On peut bien entendu utiliser n’importe quelle autre méthode, dés… Il faut ensuite désigner le joueur appelé « dealer ». Ce joueur distribue les cartes pour le premier tour. On peut encore une fois distribuer une carte à chaque joueur, le joueur ayant la plus haute sera le dealer. En cas d’égalité, il suffit de recommencer avec les joueurs concernés. Chaque joueur commence évidemment avec la même somme en jeton.

L’ordre de parole

L’ordre est celui des aiguilles d’une montre. Le premier joueur à parler est le joueur à gauche du dealer. le dernier à parler est donc le dealer.

La notion de blindes

Les blindes sont des montants en jeton que deux joueurs sont obligés de mettre en jeu à chaque tour. Les deux joueurs concernés sont les deux joueurs à gauche du dealer. Le premier pose ce qu’on appelle la petite blinde et le deuxième la grosse blinde. La grosse blinde correspond au montant minimal qu’un joueur qui veut relancer doit mettre en plus du montant maximal déjà misé par les autres joueurs. L’ordre de parole est modifié lors du premier tour de parole. En effet le premier joueur à parler est celui à gauche du joueur de grosse blinde qui lui sera le dernier à parler.

L’évolution des blindes

Dans le version Texas Hold Them, les blindes évoluent dans le temps, ce qui transforme totalement le jeu. Le principe est qu’elle double toutes les X minutes, X pouvant être 10 ou 15 par exemple.

L’évolution du dealer

Chaque tour, le joueur qui deal change en se déplaçant d’un joueur toujours le sens des aiguilles d’une montre.

Le déroulement d’un tour

A chaque début de tour, les joueurs de blindes doivent poser la petite et la grosse blinde. Le dealer distribue ensuite une par une deux cartes à chaque joueur.
Un tour de jeu se déroule en quatre étapes. On ne peut passer à l’étape suivante que si tous les joueurs encore en jeu ont misé la même somme. Voici les étapes:

  • Aucune carte commune n’est révélée.
  • Le flop permet de révéler trois cartes
  • La turn révèle la quatrième carte
  • La river dévoile la dernière carte

Chaque joueur regarde ces cartes (en général quand c’est à lui de parler) et doit parler. Il a les choix suivants:

  • « payer » (call en anglais) ce qui signifie miser autant que la valeur maximale misée par un joueur
  • « se coucher » (folder en anglais) ce qui signifie qu’il ne souhaite pas joueur ce tour-ci
  • « relancer » (raise en anglais) ce qui signifie qu’il mise au minimum la grosse blinde en plus de la mise maximale misée par un joueur
  • « parole » (check en anglais). On ne peut checker que si personne n’a misé ou si l’on est dernier de parole tout en ayant déjà misé la valeur maximale

Conditions de victoire du tour

Il y a deux façons de gagner un tour et ainsi remporter tout ce qui a été misé. La première consiste à être le seul joueur encore en jeu dans la partie, tous les autres joueurs étant couchés. La deuxième consiste à avoir la meilleur combinaison de cartes. En cas d’égalité entre deux joueurs, ils doivent se partager le pot.

Les combinaisons de cartes

La combinaison d’un joueur se détermine avec les cinq cartes communes et les deux cartes qu’il a en main. Voici les possibilités :

  • la hauteur = la carte la plus élevée en valeur
  • une paire = deux cartes de mêmes valeurs
  • deux paries = deux fois deux cartes de mêmes caleurs
  • un brelan = trois cartes de mêmes valeurs
  • une quinte (suite) = cinq cartes qui se suivent, l’as pouvant être au dessus du roi ou en dessous du deux
  • une flush (couleur) = cinq cartes qui ont la même couleur (coeur, carreaux, pique ou trèfle)
  • un full = un brelan + une paire
  • une carré = quatre cartes de mêmes valeurs
  • une quinte flush = une quinte + une flush
  • une quinte flush royale = une quinte flush As, roi, dame, valet, dix

Condition de victoire de la partie

Le joueur vainqueur est celui qui récupère tous les jetons distribués en début de partie.

Je n’ai évidemment pas abordé tous les points car nous pourrions écrire des romans. Cet article décrit les grandes lignes.

AlphaBounce

Voici un jeu auquel je joue depuis un ou deux mois peut-être. Il s’agit d’un classique du genre puisque ce jeu n’est ni plus ni moins qu’un casse brique; enfin c’est ce que je croyais quand j’ai commencé. En réalité ce jeu est bien plus que cela, car il offre une réelle ouverture. Le principe du jeu est simple, aller de case en case, se balader quoi dans l’espace pour accumuler de l’argent ou remplir des missions ce qui vous permet de gagner des objets ou bien de vous les acheter. Voici par exemple quelques exemples de missions.

Le nettoyage de zone

Ce type de mission est récurrente. Si vous en finissez une le jeu vous en proposera toujours une autre. Ces missions vous permettent une fois chaque case gagnée de gagner une somme qui est le nombre de cases à nettoyer fois 10. Chaque zone étant carré, une zone de 4 sur 4 vous fera gagner 160 minerais.
Le MAS-Z et l’anti matière

Invasion

Pour information personne n’a encore finis le jeu, ce qui démontre les possibilités. Certains joueurs sont à plusieurs milliers d’explorations (exploration = une case), je vous laisse imaginer le temps passé. Tiens puisque je parle de temps, je voudrais revenir sur le temps nécessaire pour jouer à ce jeu. On connait tous les énormes jeux tels Wow ou Warhammer qui se jouent en temps réel. Ces jeux peuvent monopoliser un temps considérables dans la vie de certaines personnes. Dans AlphaBounce, seules trois sont possibles par jour, ce qui fait que cela ne vous prendra pas plus de 10 minutes top chrono.

Voici où j’en suis dans le jeu.

  • Enveloppe élargie
  • 3 vies pour chaque niveau
  • Moteur n°3 qui me permet d’avancer de 4 en 4
  • Missile n°2 avec une capacité de 3 missiles
  • Drone n°1

Comme dans tout casse brique qui se respecte, il existe des briques qui lorsque vous les détruisez avec vos balles libèrent des « éléments tombants » pour lesquels vous ne voyez qu’une lettre et une couleur. Attention à ne pas vous fier à la couleur qui ne veut rien dire. Seule la lettre importe, en voici d’ailleurs un listing avec un explicatif pour chaque lettre.

  • A : « Aimant ». Cette élément vous permet en cliquant à la souris de ramener votre balle vers votre enveloppe. Cela peut être très intéressant si vous n’arrivez pas à donner une trajectoire à la balle. Cela s’avère très utile également lorsque la balle va trop vite pour que vous puissiez suivre.
  • B : « Blindage », comme son nom l’indique cette balle blinde les briques. Il vous faut donc un coup de plus sur une brique pour la casser. A éviter bien entendu.
  • C : « Colle », votre enveloppe est collante, vous devez cliquer pour que la ou les balles collées repartent, ce qui vous permet de tempérer et de vous positionner pour viser. Cela s’avère aussi très utile lorsque vous avez des drones et que vous tombez sur des briques rayons lasers dont les rayons lorsqu’ils vous touchent réduisent la taille de votre enveloppe (cela devient très vite galère). il vous suffit alors de laisser passer le temps afin que vos drones détruisent ces rayons.
  • D : « Diminution ». Cet élément réduit la taille de votre enveloppe.
  • E : « Élargissement », l’inverse de D ^_^, très utile. Une enveloppe grande vous permet d’être moins précis sur le positionnement.
  • F : « Flamme ». La balle est enflammée, elle peut donc ainsi détruire plus rapidement des briques qui nécessitent plus coups.
  • G : « Glace ». Cet élément est à la fois intéressant et dangereux. Votre balle devient glacée, toute brique devient ainsi cassable en deux coups, y compris celles qui normalement le sont en un. C’est très pratique lorsqu’il y a des briques incassables que seule la glace peut détruire.
  • H : « Halo ». Cet élément permet à votre balle de passer à travers les éléments quand elle monte et qu’elle n’a pas encore percuté le haut de l’écran. C’est évidemment pratique quand vous avez plusieurs rangées de briques qui vous bloquent l’accès au haut de l’écran.
  • I : « Indigestion ». A EVITER car il rajoute des briques autour de celles qui sont toujours de la partie. Autrement dit, cela vous rallonge la partie.
  • J : « Javelot ». il s’agit en faire d’un tir de plasma qui détruit tout sur son passage, autant dire que c’est efficace.
  • K : « Kamikaze ». Si vous prenez cet élément, vous avez gagné la partie, la balle devient rouge et va détruire une à une toutes les briques.
  • L : « Laser ». Vous pouvez tirer des lasers aux extrémités de votre enveloppe. Inutile de dire que c’est ultra pratique
  • M : « Multi », cela divise chaque balle en jeu en deux. Une devient deux, deux deviennent quatre, trois deviennent six. De plus chaque balle qui se divise garde les propriétés de la balle d’origine. Si une balle est une flamme, les deux balles le seront aussi.
  • O : « Ouverture ». Celui-ci quand on le voit, faut pas le rater, car il ouvre l’écran à la manière d’une faille tectonique pour pousser les briques vers l’extérieur, ce qui 1 vous ouvre un passage, et 2 vous vire un paquet de brique qu’il aurait fallu détruire. Attention tout de même à ne pas pousser dehors des briques intéressantes…
  • P :
  • Q :
  • R : « Régénération ». Vous pouvez générer des nouvelles balles en cliquant sur la souris. Cet élément vous permet de gagner une partie car la balle que vous générez part avec une vitesse faible.
  • S : « Save ». Cela vous donne une vie supplémentaire pour détruire toutes les briques. Cette vie n’est pas gardée une fois la partie gagnée.
  • T : « Transformation ». Cet élément vous permet d’appliquer une « quantité » de rayons sur les briques non classique afin de les transformer en brique classique. Cela permet notamment de transformer les briques « indestructibles » (sauf par des balles glacées) en brique classique.
  • U :
  • V : « Volt ». Sans un des meilleurs éléments, votre balle émet de l’électricité, elle n’est plus capable de détruire ce qu’elle touche mais une dose d’électricité détruira les briques. Cela vous permet de détruire plusieurs briques en même temps.
  • W : « Whisky ». A éviter, car la trajectoire de votre balle deviendrait tellement imprévisible. que vous perdriez une vie rapidement
  • X : « Xanax ». Votre balle est extrêmement ralentie. C’est très utile lorsque vos balles deviennent trop rapides, vous recommencez à une vitesse bien bien moindre.
  • Y : « Yoyo ». La balle devient un yoyo. Plus elle s’éloigne de l’enveloppe, plus elle accélère ; et réciproquement.
  • Z : « Zele ». A l’inverse de X, l’effet de cet élément entraîne la perte d’une vie la plupart du temps car la balle va tellement vite qu’il est très difficile de suivre.

Jolie combinaison

Lors de la pause déjeuner, il arrive régulièrement qu’un petit poker s’organise. Cela permet entre autre de faire une vrai coupure, un peu comme quand on déjeune à l’extérieur. Après quelques parties avec des mains plutôt bonnes, il m’arrive roi et 10 de cœur, deux fortes cartes appareillées qui plus est. Evidemment je rentre dans la partie avec une petite relance histoire de faire se coucher les joueurs qui joueraient avec des poubelles car la blinde est basse.

Il reste trois joueurs dont un est à tapis. Une carte brûlée puis trois cartes communes dévoilées :

  • dame de cœur
  • as de cœur
  • valet de cœur

Voyant les trois cartes cœurs, tout le monde pense à une possible couleur. Cependant j’ai tout de suite compris que j’avais une quinte flush royale (au flop)… Je n’imagine même pas combien j’aurai gagné si je n’avais pas relancé pré-flop car de nombreux joueurs serait resté en jeu…

Ma chérie, va falloir qu’on parle ^_^, à moins que le fait qu’elle soit à cœur soit un signe…

Réglez vos comptes sur Labrute.com

Avec l’évolution de la toile est apparu un nouveau mode de jeu. Certains connaissent le jeu online multi joueurs parce qu’on en parle beaucoup; il s’agit bien souvent de jeux avec un grand nombre de joueurs et soutenus par de grosses campagnes de publicité. Mais il existe aussi tout une multitude de nouveaux jeux à taille plus réduite.

J’en ai découvert un il y a peu. Son nom est « La brute ». Le principe est simple, il faut affronter d’autres joueurs pour gagner de l’expérience, de nouvelles armes et de nouveaux pouvoirs. Jusque là vous me direz qu’il n’y a rien d’extraordinaire. Cependant il est très intéressant de l’analyser un peu plus.

D’un point de vue utilisateur, y jouer ne prend que quelques minutes par jour (moins de 3 minutes) car le nombre de combat est limité à 3 par jours. Il n’est pas possible d’augmenter ce nombre de combats, tout comme le joueur ne peut intervenir lors des combats, l’issue du match est décidé par on ne sait trop quel algorithme.

Si l’on regarde l’image et le marketing de ce jeu, on peut voir que la rapidité de jeu chaque jour est en réalité un très bon atout. En effet il est impossible de rester à jouer à ce jeu pendant des heures, ce qui accroit le nombre de joueurs potentiels. De plus ce jeu utilise un concept relevant du marketing pur et dur : le parrainage. Gagner un combat rapporte 2 points, ce qui implique 6 points par jour à gagner. Recruter un élève (le terme marketing pourrait être filleul, parrainé) rapporte 1 point, plus 1 point à chaque fois que l’élève gagne un niveau. Avoir des élèves devient donc plus qu’intéressant.

Pour ceux qui voudraient s’inscrire, voici le lien. Le premier combat se fera automatiquement contre moi, vous pourrez ensuite choisir vos adversaires. Bon combat…

La liste complète de Eventide

La liste complète de la dernière extension du jeu Magic The Gathering est désormais officielle et consultable au lien en bas du post. Dépêchez-vous d’ouvrir des boosters pour récupérer les nouveaux terrains, ils sont plus intéressant que d’anciens terrains qui avaient un effet similaire mais plus limité. En effet ceux-ci peuvent convertir un mana (deux couleurs possibles pour le produire) dans une combinaison de deux manas de deux couleurs.

Je retiendrai en noir l’absence de zombie dans cette édition (un seul), dommage…

Lien pour consulter la liste