Category Archives: Etudes

Et si l’on autorisait les bacheliers à se connecter à l’Internet ?

Internet est entré dans nos vies depuis plusieurs années. Quelque soit l’âge diront certains, c’est un fait, les plus anciennes générations s’y mettent et découvrent comme elles le peuvent ce nouvel outil de communication. Internet a permis un partage des connaissances à l’échelle mondiale, rendant une très grand partie de ces connaissances accessible quasi instantanément grâce aux moteurs de recherche. Chaque nouvelle génération a toujours des facilités à s’approprier les nouveaux outils de communication. Rappelez-vous à quelle vitesse nous avons intégré les ordinateurs dans nos vies. Des personnes de cinquante ou soixante ans vous diront ne pas comprendre comment nous avons fais… L’accessibilité de l’informatique a en partie transformé Internet en une masse de connaissance qu’utilisent les jeunes générations. De très nombreux lycéens cherchent ainsi des réponses sur le net.

Ainsi le Danemark va tenter une expérience troublante, autoriser l’utilisation d’internet aux bacheliers. Je dois dire que je suis totalement contre pour diverses raisons.

  • la diminution de l’apprentissage par coeur
  • l’inégalité des élèves, un élève connaissant bien Internet trouvera plus facilement les informations)
  • l’apparition d’une nouvelle forme de triche

Qu’en pensez-vous ?

Article du journal Le Monde du 29 mai 2009

Futurs bacheliers rassurez-vous…

Bonsoir chers lecteurs qui allez passer votre bac (ou un autre examen) d’ici peu. Un article du journal « Le monde » décrit un thème de recherche étudié par un chercheur français. Le sujet porte sur la loterie de la notation au bac, mais on peut étendre à la notation de tout le secondaire au moins puisque ce sont les mêmes personnes qui notent.
Je vous le conseille parce que c’est très instructif.

Pour résumer, un même lot de copies a été remis à plusieurs lots de correcteurs. Il s’est averé que les résultats de copies identiques différaient énormément. Ainsi une copie pouvait récolter un 4 ou un 15, une autre un 8 ou un 16. Un commentaire sur une copie corrigée par un professeur était « ne maîtrise pas les notions », la même copie d’un autre correcteur recevait « bien, maîtrise les notions »… Ca fait réfléchir, même c’est bien connu, cependant aujourd’hui il y a une preuve empirique.

Source Le Monde

Première soirée annuelle Dekenz pour moi

Et dire qu’il y a à peine un an, j’étais à la place de ceux que j’ai pu voir hier soir à la soirée des promo Dekenz… Le temps passe vite c’est fou. En ce qui concerne la soirée, bah ya quand même à redire, une soirée de promo à 25€ au cours de laquelle on mange trois petits fours, c’est plutôt peu. Les élèves étaient au courant, ils avaient donc mangé semble-t-il, sauf que nous les anciens on arrivait du boulot donc on avait pas mangé (qui a dit que manger c’es tricher).
La soirée en elle-même a été bizarre, le lieu était vraiment sympa, enfin sauf quand on pense à ce qu’il s’y passe habituellement (je vous donne un indice : film osé). Le décor magnifique donc… Par contre yavait pas beaucoup d’animation, et la présentation par la directrice de communication pas franchement préparée : imaginez un RP qui ne saurait pas dire quel est le poste d’un paquet de personnes dans une entreprise de 30 employés. Cà la fout mal quand même, et çà fait franchement pas sérieux. Par contre point positif de la soirée, çà m’a permis de discuter réellement avec des anciens, autres que ceux de ma promo ce qui est la tendance naturelle.
Il serait sans doute intéressant de penser à organiser une soirée Dekenz qui ne commence pas à 19h même un vendredi soir, parce qu’il est difficile d’arriver dans Paris (même si les transports ont repris), cette soirée pourrait commencer plus tard pour se terminer au bout de la nuit; ou bien alors faire un bon gros repas…

Une remise de diplôme tellement attendu…

Une fois la soutenance passée, dernière étape avant la vie professionnelle, voici le jour tant attendu de la remise de diplôme… En ce jeudi avec un temps si pourri, nous nous sommes donc rendu aux jardins de la messagerie à Sceaux sous un chapiteau bien nécessaire en cas de pluie. Alors on se dit une remise de diplôme cela va prendre du temps, cela risque fort d’être long, en effet diplômer 150 élèves, donc 150 appels de noms avec don du petit papier sur l’estrade. Et oui 8 options à présenter avec 8 discours des directeurs d’option, cela prend du temps. Mais le pire c’est l’avant, nous avons eu droit à au moins une heure de discours pour enfin arriver à la remise, dont 30 minutes d’une personne qui a saoulé tout le monde et que nous avons tous applaudi à la fin en le coupant pour qu’il bouge de la scène…
La suite a été vraiment sympa, mais je dois avouer que çà a été un peu le bordel. M’enfin çà m’a fait plaisir de pouvoir partager ce moment avec mes parents et avec mes amis de la formation bicu (bicu forever); même si je regrette que notre appel se soit fait par option et non pas en groupe de la formation bidiplômante franco-canadienne comme les franco-allemands y ont eu droit. J’étais bien dégoûté…

Ma dernière soutenance avant un moment…

Et bien m’y voilà, mardi un peu avant midi pour passer ma soutenance de fin d’études. Pas trop stressé, juste ce qu’il faut. J’ai failli en vouloir à mon tuteur qui aurait pu arriver en retard s’il y avait eu le moindre problème de transport. La soutenance est un peu en retard, les délibérations sont parfois un peu longues. Après avoir rempli quelques documents administratifs et discuter avec quelques connaissances, je pars installer mon ordinateur portable pour ma soutenance. Comme de par hasard, il fallait qu’il y ait une merde, je n’arrive pas à faire afficher en pleine écran sur le moniteur mon powerpoint, ce qui :

  • Me stress un peu
  • Retarde le début de la soutenance

Evidemment cela va faire l’objet d’un commentaire à la fin. Puis je prend mon téléphone, ouvre le module chronomètre pour avoir une idée du temps. Et c’est parti pour 30 minutes de discussion, de monologue. Je suis un peu marqué pendant les toutes premières minutes par le problème informatique, en effet j’avais tout préparé, laser permettant de faire avancer ou reculer les slides à distante… et là bah j’ai du le faire à l’ancienne en appuyant sur suivant sur le clavier. De plus aucune de mes animations n’ont marché toujours à cause de ce problème. Bon c’est pas grave je continue, j’avance sans trop y penser. La soutenance passe et je réalise un temps pile poil de 30 minutes, ce qui évidemment est un bon point. Puis viennent les questions, deux pauvres questions pas trop difficiles… et c’est tant mieux ^^. Enfin la délibération puis le debriefing qui suit, que des très bons comentaires sur l’ensemble avec évidemment celui sur le problème informatique. (depuis quand les informaticiens savent tout réparer…)
Donc évidemment journée plus que positive. J’ai eu après une sensation bizarre, un sentiment de fatigue et de relachement, plus aucune pression, plus aucune envie de rien, le bien être pur…

Soutenance blanche acte 1

Nous y voici, c’est chose dont certain(e)s parlent depuis le mois d’octobre. La soutenance est toujours prévu pour le 22 décembre, mais avant que d’entraînements et de préparation. C’est ainsi que nous avons hier répété devant deux profs, Mme Muller et M Riff. Il va sans dire que cette répétition a été fructueuse tant elle a révélé des détails sur lesquels il faut travailler. C’est un premier pas et nous sommes passés par groupe les uns à la suite des autres ce qui ne reflète en rien la soutenance finale mais permet déjà de voir si les temps, les contenus, la forme sont bons. Enfin bref ya du boulot alors allons y…

La soirée des anciens

Objectif important concernant la communication, elle en est d’autant plus cruciale à cause des sommes en jeu et du tolée de l’année dernière. Tout le monde en attendait beaucoup, surtout les anciens. Je crois vraiment pouvoir dire que tout le monde a apprécié, je tiens d’ailleurs à remercier Alex pour la soirée car lui il a géré tout au long. Le cadre, la péniche du Libertalia est magnifique, le cadre était vraiment sympa. Un peu moins d’une centaine de personnes présent pour discuter, manger, boire et à la fin pour écouter le concert amateur réussi qui a beaucoup plu. Une très bonne soirée pour faire court…

On verra ce que cela donnera l’année prochaine.

La production est finis…

Après plusieurs journées de travail et des heures de production de pièces à la chaîne, nous avons enfin terminé. De plus une séance de production planifiée ne sera pas nécessaire, ce qui fait que notre direction a terminé une grosse partie du travail avec deux semaines d’avance. Terminer en avance a été un vrai plaisir. La prochaine échéance de la direction sera donc l’assemblage mais nous avons le temps…

On s’amuse bien en aéro

Que vois-je dans ma boîte mail en arrivant chez moi vendredi soir, un petit mail me donnant la photo qu’un élève d’aéro dont je ne donnerais pas le nom (mais tout le monde sait qui c’est) a prise d’un autre élève d’aéro dont je ne donnerais pas non plus le nom (mais tout le monde sait qui c’est, ya que lui pour faire çà ^^)

Je dois avouer que je m’attendais vraiment pas à voir cette photo donc en la visionnant je n’ai ps pu m’empêcher de la mettre sur ce blog (sans rancune pour l’intéressé ;) ).

On s'amuse bien

On s'amuse bien

Continue de nous faire rire, tu le fais si bien…

Du système de notation à la découverte des contraintes de la CNIL

Après moultes controverses en ce qui concerne notre système d’évaluation, le cours de Ressources Humaines tombait à pic. Il nous a entre autre permis de voir ce qu’est un système de notation dans une entreprise en comprenant rapidement celui de la Snecma. C’est d’ailleurs très intéressant de voir comment cela se passe dans un grand groupe français. Enfin ce que j’ai beaucoup apprécié lors de ce cours, au-delà du début de refonte de notre système de notation, c’est tout simplement la découverte du poids de décision de la CNIL sur certains documents qui peuvent nous paraître d’une banalité nous qui sommes familiés des informations dans des bases de données.
Ainsi il est nécessaire de déclarer à la CNIL tout document contenant des informations sur les personnes, ce que je trouve très bien. Cette déclaration est en fait un processus de validation puisque l’utilisation du document n’est possible que s’il a été validé par la CNIL. La modification fondamentale du document est d’ailleurs interdite une fois le document validé. De plus les sanctions sont du domaine du pénal, et peuvent être très lourdes envers la personne qui a créé le fichier.

Traitant régulièrement de données sur les personnes, cela fait réfléchir…